Une histoire de famille de vignerons

A Eguisheim, la famille Ginglinger est enracinée dans l’histoire de ce village. Depuis 1610, 13 générations de viticulteurs et de viticulteurs gourmets se sont succédées sur les pentes des coteaux aux pieds des Trois Châteaux.

Œnologue de formation à l’Université de Reims, Michel et son épouse Loreto ont pris la succession de Paul, son père, en l’année 2000. Rigoureux dans la vigne comme au chai, il applique les nombreuses techniques rencontrées lors de ses différents stages comme maître des chais en Bourgogne, en Afrique du Sud et au Chili.

Le domaine Paul Ginglinger

Situé à 5 km au sud de Colmar, le domaine Paul Ginglinger exploite quelques treize hectares de vignes sur des versants exposés à l’est, sud-est particulièrement bien ensoleillés, à une altitude de 220 à 340 m. ce vignoble, aux pieds des Trois Châteaux, est abrité par les contreforts des Vosges et bénéficie d’un microclimat particulièrement sec et chaud, puisque les précipitations y sont les faibles de France. Le sous-sol est marneux légèrement granitique qui repose sur un sol argileux très caillouteux. Les vins issus de ces terroirs sont charpentés, puissants et prédispose une belle longévité tout en maintenant leur typicité et leurs arômes floraux.

Eguisheim, cité historique et viticole

 C’est à Eguisheim que les romains plantent en 58 avant J.C. les premiers plants de vignes, sur une terre de prédilection argilo-calcaire, située sur des coteaux, actuellement nos Grands Crus Eichberg et Pfersigberg. C’est une des raisons pour lesquelles Eguisheim est cité comme le berceau du vignoble alsacien et d’après les archives de l’abbaye de Marbach toute proche, « dans le coin le plus ensoleillé d’Alsace ».

C’est également à Eguisheim qu’est né en 1002 le seul pape alsacien Saint Léon XI. Il fut le pape de nombreuses réformes, meurt en 1054 et est enterré dans la basilique Saint-Pierre à Rome.


Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com